League of angels 2

League of angels 2
4.28 (85.56%) 18 votes

A la découverte d’Elysium autrefois puissant royaume, vivez votre aventure au coeur de trois royaumes peuplés de héros et d’anges et partez à la conquête de nombreux donjons. Croisez le fer avec des créatures mythiques…

Bienvenue dans le monde de League of Angels 2 !

JOUER

Le nouvel opus League of Angel 2 (LoA II)

Après le succès de ses prédécesseurs : premier opus (2013) et édition mobile “Fire Raiders”, League of angels II revient sur le devant de la scène sur le même principe mais nouveautés au rendez-vous pour la suite du déjà célèbre RPG sur navigateur !

MMORPG oblige, jeu de rôle, dès la première connexion, vous créez votre héros pour partir à la découverte d’un monde où le mal règne en maître.

Le défi immédiat reste bien celui de redonner de belles âmes à ce monde qui semble perdu… Pour y parvenir, anges et autres héros, dont certains sont corrompus, viendront se dresser sur votre parcours, à vous de les convertir à votre bonne action et d’en faire ainsi, de futurs puissants alliés.

Attention, certains sont plus hostiles que d’autres, mais à vous d’être convaincant pour les purifier et les rallier à votre cause en mettant ainsi et aussi à votre profit les diverses compétences dont ils disposent pour renforcer votre équipe.

Véritable plaisir pour les yeux grâce à des graphismes superbes et un nouveau moteur 3D, les Designs, les personnages sont très soignés et sont magnifiques. Les donjons sont plus nombreux, la version offre une campagne en solo et des activités multi-joueurs.

Malgré une interactivité réduite et un gameplay répétitif à la longue, League of Angels 2 reste un jeu très plaisant où la volonté de renflouer son équipe de nouveaux héros, laisse un peu oublier le côté pay-to-win et l’automatisation des commandes qui réduit considérablement les initiatives des joueurs.

Trailer du jeu mmorpg

Les phases principales du jeu

League of Angel 2 dispose d’un bref tutoriel pour vous expliquer les bases du jeu qui restent très classiques et non compliquées. Le jeu débute par le choix de votre personnage, homme ou femme mais, il faut reconnaître, hélas, que la customisation plutôt limitée n’apporte pas véritablement de distinctions entre actions et apparences pour les personnages proposés. Au fil de l’aventure vous pourrez cependant trouver des ornements et des vêtements.

L’aventure commence pour la “pêche aux anges” au coeur de nombreux donjons dotés d’épreuves à accomplir et de combats contre héros et naturellement le Boss qui vous permettra d’atteindre l’étape suivante.

Pour ce qui concernent les donjons, ils se distinguent en trois formes, donjon classique, donjon d’élite et enfin, donjon du palais, certains donjons comme celui du palais, entre autres, vous permettent de valoriser le niveau de vos personnages, ce grâce à un mode automatique qui jouera alors à votre place.

Découvrir le Jeu

Le chapitre des trois royaumes :

Il était une fois Élysium autrefois puissant royaume qui s’est transformé en trois royaumes distincts :

– Celui de Midas dirigé par “Athéna” qui souhaite y instaurer démocratie et égalité pour retrouver la gloire passée.

– Celui de Céleste guidé par l’ange “Fortuna” qui souhaite faire de son royaume un asile pour démunis et parias.

– Celui des tempêtes mené par l’ange de la guerre “Apocalyptica” qui réunit les responsables de la chute d’Elysium, des anges radicaux qui veulent dominer les humains.

Voici l’étape des trois royaumes, dont le premier ressenti sera surtout critique envers la traduction française catastrophique et parfois dénuée de sens et sur la customisation qui n’est pas très diversifiée.

Pour l’aspect multijoueur, vous pouvez rejoindre une guilde ou en créer une, vous pouvez aussi affronter d’autres joueurs, dont les plus puissants avec le mode “Domination” qui leur ai réservé, ou vivre des batailles entre les serveurs, vous vous rendrez vite compte que le multijoueur n’est pas en reste.

Les étapes de progression et constatations sur le jeu

Pour le jeu League of Angel II, comme pour la plupart des jeux, la patience reste de rigueur.

Il y a deux phases de progression dans le jeu, celle qui concerne les personnages en terme de niveaux, ou amélioration de leurs équipements, et celle, la plus longue, qui concerne la collecte des héros divisée en trois niveaux distincts.

Pour les personnages, il convient de faire de nombreux combats qui offrent ainsi des prismes, des rouleaux d’expérience et des pierres qui font ainsi grimper le rang. Un forgeron augmentera ou améliorera les équipements et les reliques qui boosteront aussi vos personnages.

Pour la collecte des héros, les plus légendaires seront naturellement les plus difficiles à conquérir, mais c’est aussi ce qui donne la passion de cette étape du jeu.

Pour les trois niveaux distincts, ils sont divisés en :

– “peu commun”
– “épique”
– “légendaire”

Pour conquérir les héros vous disposez de différents moyens :

– combattre
– invoquer en échanges d’objets d’invocation, de diamants, ou assemblage de pièces qu’il vous faudra acheter dans les magasins.

Constatations globales sur le jeu

L’emprise de votre personnage sur les batailles est très limitée, ainsi, il faut choisir les anges et héros qui iront au casse-pipe et attendre ensuite vos récompenses ou recevoir votre déception.

Ainsi, et c’est dommage, les mécaniques de jeu restent décevantes, le manque d’implication du joueur apporte un sentiment de “répétitif”…

Pour une meilleure progression, mieux vaut avoir recours au cashshop et d’ailleurs qui dit free-to-play dit forcément cashshop, il vous faudra donc mettre la main au porte-monnaie !

C’est indéniable, le nouveau moteur 3D apporte des avantages.

La passion est bien au rendez-vous notamment avec le côté collecte et boostage des personnages, mais comme évoqué plus haut, juste dommage que le gameplay manque d’interactivité.

Le plaisir des plus persévérants ne sera pas gâché par l’incontournable cashshop ni par le manque de customisation.

En conclusion, League of Angels II vous séduira, surtout si vous êtes déjà amateur, les nouveaux joueurs devraient l’apprécier également.

Ce que les “gamers” en disent

Ils aiment :

  • les graphismes,
  • le côté “collection”,
  • le Design des héros…

Ils aiment moins :

  • le gameplay trop simple,
  • le cashshop invasif à leurs goût,
  • le manque de customisation
  • la traduction